Hybridelec : démarrage du projet

Ce carnet présente et accompagne le développement d’un projet de recherche ANR consacré à l’hybridation des systèmes électriques dans les villes des pays en développement et émergents. Les villes des pays émergents et en développement connaissent de lourds problèmes de fourniture en électricité que les réponses conventionnelles telles que l’extension du réseau ne parviennent pas à résoudre. C’est pourquoi on assiste au développement de solutions alternatives, individuelles ou collectives, tels que des réseaux décentralisés et hybrides. Appliquant le concept d’hybridation aux études socio-techniques, la recherche propose d’étudier ces nouvelles configurations, qui restent mal connues, et leurs impacts sur le futur du système électrique. D’une durée de 4 ans, la recherche étudiera empiriquement ces objets (par enquête auprès des acteurs du marché et analyse des pratiques de régulation) et examinera leur impact sur les conceptions usuelles de la transition énergétique. L’équipe se compose de 8 chercheurs juniors et seniors et recrutera un doctorant, un postdoc et plusieurs masterants, pour aborder 7 terrains en Afrique et en Asie.


Une réflexion sur « Hybridelec : démarrage du projet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.